• Alors! Raconte! N° 160 La nappe astienne de notre Biterrois.

     

            Alors! Raconte! N° 160   La nappe astienne de notre Biterrois.
       

                   strates sableux astiens

     

                 

       Alors! Raconte! N° 160   La nappe astienne de notre Biterrois.                                                                                                                                              

                                             coupe géologique                         

     

     Alors! Raconte! N° 160 

                           

                               La nappe astienne de notre Biterrois.

     

                  La géologie du département de l'Hérault en quelques mots:

          Il y a 5,3 millions d'années, la Méditerranée a subit un retrait de ses eaux jusqu'à -2000m de profondeur, retrait provoqué en partie par la fermeture du détroit de Gibraltar privant la mer de son alimentation. La réouverture du détroit  fait revenir la mer qui dépose dans notre région une grande quantité de sables. Ces sables que l'on nomme "sables astiens" se retrouvent entre Florensac et Mèze et sur une zone proche de Corneilhan.  Ces nombreux affleurements de sables rouges que l'on peut voir sur la commune de Florensac s'enfoncent progressivement vers le Sud  jusqu' aux côtes puis sous la Méditerranée sur des profondeurs pouvant descendre jusqu'à 150m. Les sables très fins agissent comme de véritables filtres ce qui permet de récupérer une eau pure et douce toujours à 16° d'excellente qualité. Les sables astiens  de Valras et de Agde datent de 3 à 4 millions d'années. Une goutte d'eau met plus de 100 ans pour s'écouler du Nord au Sud Une épaisse couche de terrains argileux due au plissement hercynien recouvre ses sables gorgés d'eau et les protège des pollutions. Cette couche d'argile très épaisse dont le poids permet le jaillissement naturel de l'eau en surface favorise l'exploitation des puits  astiens.

             

            L'eau en pression jaillit naturellement lors des forages (forages artésiens).  1er forage en 1898 et depuis le nombre déclaré n'a cessé d'augmenter ( Valras 1544- Sérignan 181- Portiragnes 189- Vias 1735- Marseillan 1721 au Nord Montblanc 1395 ) 

     

     
       

                                                      Alors! Raconte! N° 160   La nappe astienne de notre Biterrois.

           Cette nappe astienne couvre une superficie de 450 km². Elle part de Fleury d'Aude, remonte au Nord de Béziers, Boujan, Bessan, entoure Corneilhan, part vers l' Est  Servian, Nézignan  l'Evêque traverse l'Etang de Thau pour terminer géographiquement sur le Littoral à Agde puis plonge littéralement dans le fond de la mer. Le Nord de cette zone appelé zone de recharge permet par ses pluies qui tombent sur les sols l'alimentation de la nappe. Les cours d'eau qui recouvrent les zones sableuses tel le fleuve Hérault sur la commune de Bessan par sa nappe alluviale permet par infiltration aussi son alimentation.

            Chaque commune possède au moins un forage de contrôle. Celui de Sérignan se trouve sur un terrain privé en bordure de la Maïre. Toute l'année le SMETA surveille grâce au piézomètre installé dans le fond du forage la quantité et la qualité de l'eau qui remonte en pression. Dernièrement lors de travaux d'entretien du puits, une sonde a été mise en place. Elle a pour mission de transmettre par câble la pression de l'eau à l'appareil situé en surface et alerter le SMETA afin de mettre en place d'éventuelles restrictions d'eau. L'eau consommée à Sérignan provient de l'Orb et de la nappe astienne. Cette eau fait partie de notre patrimoine et elle est parfaitement pure et ne nécessite aucun traitement.

     

                          
     

     Alors! Raconte! N° 160   La nappe astienne de notre Biterrois.

                     

                         les profondeurs de la nappe

                  Quelques mesures sur la profondeur de la nappe où l'on retrouve les sables astiens à  Montblanc - St Thibéry - Florensac :10m 

     

                 à Marseillan:  40m

                  à  Portiragnes - Sérignan: 135m

                 à Valras: 130m

                 et en Méditerranée de 100 à 250m.

     

     

     Alors! Raconte! N° 160   La nappe astienne de notre Biterrois.

                                            coupe d'un forage

     

     

            Sa quantité d'eau dans cette baudruche en pression (c'est une image) varie selon les saisons lorsque les prélèvements sont nombreux par les usagers (communes à forte croissance de population, hôtellerie de plein air, exploitants agricoles....).     Exemples des prélèvements en 2004   Portiragnes 600 000m3 - Vias 510 000m3 - Sérignan 210 000m3 - Villeneuve les Bz 300 000m3 - Cers 110 000m3 - Sauvian 10 000m3.

     

            Un forage doit avoir un débit maximum de 5 m3/h. Au delà il y a risque de tarissement et de remontée de sables pouvant endommager une pompe si l'installation en comporte une.

     

            On prélève  par an 42 millions de m3 dont la moitié en été pour satisfaire les besoins faisant vivre 70 000 personnes en hiver et jusqu'à 325 000 personnes pendant les mois d'été notamment les touristes qui viennent en vacances au bord de la mer.  La nappe astienne constitue l'unique ressource en eau pour  5 communes du secteur et pour tous les campings situés entre Vias et Valras .

     

            Mais plusieurs dangers menacent la nappe astienne. En premier, les prélèvements trop nombreux  peuvent aller à l'épuisement de la réserve d'eau; en second les pompages importants en bordure de mer risquent de provoquer une invasion d'eau salée puis enfin la pollution de la nappe via les forages et ses abords (pesticides, peintures .... ne doivent pas être déversés). Tout le monde a droit de forer mais il est important d'entretenir son forage pour éviter les pollutions.

     

    Maintenant préparez le pastis, l'eau est bonne et assez fraiche.

    JC d'Oc 12/2015

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :