• La croix du Languedoc

     

               
     

    La croix du Languedoc

     

    La croix du Languedoc

     

    La croix du Languedoc

     
     


     

    Alors! Raconte! N° 159

                                      La croix du Languedoc 

                                La crotz de la lengo d'Oc.

     

     
       

             L'Occitanie, c'est 32 départements français, 12 vallées italiennes et une vallée espagnole couvrant 190.000 km2 regroupant  13 millions de citoyens. Que les citoyens de l'Hérault  lèvent l' étendard occitan, cela ferait une marée humaine comme celle de la manifestation  du 17 mars 2007 à Béziers où 20.000 personnes ont défilé pour conserver leur identité, leur culture et leur langue. Sur leurs drapeaux rouges resplendissait la superbe croix occitane.

                                          

    La croix du Languedoc

     

     

     

     

            Plusieurs hypothèses existent sur son origine et elle a fait l'objet de nombreuses interprétations symboliques. Au début,  une simple roue solaire à 12 rayons, chacun boulté à son extrémité, symbolisant les 12 maisons du zodiac.

     

                                        

    La croix du Languedoc

     

     

    Puis apparut la  forme de la Croix grecque où chaque branche était porteuse de trois perles qui contenaient les 12 signes du Zodiac. Elle fut  interprétée au XIIè siècle comme porteuse des quatre évangiles dans les quatre coins du monde.

               Les pommettes  perlées sur chaque branche peuvent      signifier la Sainte Trinité mais aussi les douze apôtres entourant le Christ sacrifié.

                   Les quatre branches correspondent à la fois aux directions N-S-E-O  et  elles pourraient représenter les quatre saisons de l'année.

               La couleur : rouge et jaune, est le symbole  « sang et or ». Le sang, c'est l'âme du Midi et l'Or, c'est l'or en fusion, notre Soleil, c'est-à-dire l'Être suprême. En héraldique, sur les blasons, le rouge se nomme « gueules » (l'un des « émaux ») et le jaune « or » (l'un des métaux). Les branches dites cléchées ressemblent à une poignée de clé romaine. La Croix de Toulouse se lit, au plus simple, « de gueules à la croix d'or ». Sang et Or, Gueules et Or, sont les couleurs historiques de l'Occitanie et des civilisations du Sud. C'est aussi les couleurs des maillots portés par les rugbymans de Perpignan. La question identitaire, dans notre Midi est très sensible et nous la montrons lors des échanges énergiques sur les terrains de rugby.  

             Sang et or sont arrivés en Occitanie par la Catalogne. Comme les Occidentaux aiment bien raconter des histoires : le Comte de Barcelone dont l'écu était intégralement d'Or, avait subi, contre les Musulmans (les Sarrasins), une sanglante défaite. Grièvement blessé il gisait parmi les morts et les blessés sur le champ de bataille. Avec son sang, il dessina sur son bouclier doré une croix avec ses trois doigts qui devint l'emblème de l'Occitanie.

     

             Mais bien auparavant, en Orient, à Byzance (ex Istanbul), la croix de Constantinople, similaire à celle du comte de Toulouse avait été reprise sur les sceaux des comtes de Venasque en Provence , puis lors du mariage en 990 de Guillaume Taillefer comte de Toulouse avec Emma  fille du comte de Provence, la croix sera arborée par les comtes suivants  et servira d'emblème à la ville de Toulouse. Aux XIIe et XIIIe siècle, les religieux voyaient en elle toujours la figuration du Christ crucifié entouré de ses douze apôtres.

                  

    Croix de Venasque

                                                 

    La croix du Languedoc

          Elle a aussi été appelée Croix Cathare dans la mesure où elle s'opposait à la croix de Rome. Mesure peu vraisemblable car les Cathares rejetaient tout symbolisme de la croix. Ils adoraient le Vrai Dieu et s'opposaient à toute représentation  chrétienne. Pour ce qui est du port de la croix, les Cathares qui en portaient une étaient simplement des convertis.
     

                                                        

    La croix du Languedoc

     

     

               

         Cathédrale St Etienne de Toulouse 1211
            

    Elle s'imposera du début du XIIIe siècle sur le comté de Toulouse puis sur tout le Languedoc du XIVe au XVIIIe siècle. Lors d'une visite de la ville de Toulouse, nous avons vu sur la clé de voûte de la première travée de la cathédrale St Etienne la croix toulousaine la plus ancienne  du Languedoc qui date de 1211. Preuve de l'intérêt que le comte de Toulouse portait à cette croix et à la cathédrale.
             
    Et dire que Georges Frèche tiraillé par deux identités différentes, celles de Barcelone de droite et de Montpellier de gauche a fait disparaitre en 2007 ce blason drapé de cette croix sur le logo et l'a changé par un emblème totalement futuriste hexagonal du Languedoc-Roussillon. Ce logo rouge avec son soleil stylisé formé par sept petits soleils jaunes et blancs avec le nom de la Région en jaune symbolise son rayonnement, son mouvement et son avenir. Les sept soleils font écho  au nom "Septimanie" qui qualifiait au Vè siècle le Sud de la Gaule. Les deux identités linguistiques sont représentées ( le catalan et l'occitan). Languedoc-Roussillon s'écrit en occitan "Lengadoc-Rosselhon" et en catalan " Llenguadoc-Rossello".

                 

    La croix du Languedoc

                                 Devons nous changer l'identité de notre Région ? Sur plusieurs consultations, le nom OCCITANIE l'emporte. Les 154 élus régionaux ont validé ce nom avec 85 voix pour, 60 contre et 9 abstentions devant Pyrénées-Languedoc, Pays d'Oc et Sud de France. Le nouveau nom sera effectif le 1er juillet 2017 et aura Toulouse comme Capitale Régionale. Décret n° 2016-1264 du 28/9/2016.

                                    Et nous, citoyens de l'Occitanie, hisserons nous encore une fois le drapeau rouge sang et or avec sa superbe croix pour affirmer notre identité et l'attachement que nous avons à cette Région du Sud.                                                                                                                   JC doc dal Païs d'Oc    11/2015

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :