• La naissance du Cap d’Agde

     

     

      
                        Alors !  Raconte !   N° 13 

     

     

     

     

     

                                     La naissance du Cap d’Agde

     

     

     

     

     

                En 1963, le littoral languedocien était envahi par les moustiques. Même l’armée fuyait devant ces envahisseurs. Les plages  de 220 km  étaient sauvages ce qui n’attirait pas les touristes.

     

                En cette même année, le général de Gaulle vient en visite à Agde. Les doléances des maires ont porté leurs fruits puisque le général a décidé de créer la Mission Interministérielle d’Aménagement du Languedoc-Roussillon sur une durée de 20 ans : MIALR dite la mission Racine (nom de son concepteur) coût  3 milliards de francs. Le but est de réorganiser le littoral languedocien en créant 500.000 lits touristiques. Le projet est ambitieux.

     

                  Les aménageurs veulent capter le flux des touristes de l’Europe du Nord qui passent dans la région sans s’arrêter, mais aussi pour diversifier l’économie locale trop axée sur la viticulture. Tous les ingrédients sont bons - le ciel bleu chaud en été, - la mer avec des plages de sable fin – un climat idéal  - un site environnemental exceptionnel et surtout la renommée des belles agathoises.

     

                  Les grands travaux commencent par la démoustification et le reboisement.  Puis des sites  touristiques appelés ‘’ unités touristiques’’  entre Frontignan et Perpignan sont réalisés.

     

                  Port Camargue- La Grand Motte – Palavas

     

                  Sète – Le Cap d’Agde

     

                  Valras – Gruissan

     

                  Port Leucate et Barcarès

     

                  St Cyprien – Canet en Roussillon – Argelès

     

     

     

                 L’autoroute A9 est construite de 1960 à 1978 et dessert par des échangeurs le 5 unités touristiques.

     

         Travaux :     

     

                  Le Mont St Loup 1113 m d’altitude domine la région. Il sera reboisé.

     

                  Les étangs  du Grand et Petit Bagnas seront protégés. 250 espèces d’oiseaux migrateurs  y séjournent.

     

                  En 1987 sera inauguré le musée de l’Ephèbe à Agde.

     

                  La SEBLI aménage l’implantation des commerces.

     

                  On supprime les salins et les moustiques qui y pullulent.

     

                  En 1969, Pompidou crée le Port St Martin et débute les travaux du ‘’Môle’’.

     

                  Le Centre héliomarin sur un terrain de vignes voit le jour.

     

                  On aménage le lac de Lacnau en deux zones (Textiles et nudistes).

     

                  Une île artificielle ‘’ l’île des loisirs’’ avec boîtes de nuit, foires, restaurants hérite,  rançon  de la gloire un trafic important de drogue.

     

                   A l’arrière de la station on améliore le paysage – on replante des pins – on construit un pont sur l’Hérault. – on aménage des ronds points.

     

                   En 30 ans, Agde est passé de 6900 à 20.000 habitants. Il y a le triple de lits à touristes que d’habitants à l’année.

     

                   En 1968, la renommée du Cap pour son camp de nudistes fait arriver les touristes allemands et néerlandais. La nature séduit ! Et le à poil aussi !

     

     

     

              1971, voit ‘’Héliopolis et Port Nature’’  Le plus grand centre naturiste d’Europe. La même année Amat construit le centre naturiste sur la plage de Sérignan.

     

               Pierre Leroy Beaulieu, maire d’Agde aménage la place centrale, Les terrains de tennis attireront les plus grands champions.

     

              1977 Les hôtels deviennent de plus en plus hauts .Architecture hyper moderne. Construction de la Capitainerie,  du canal Richelieu.

     

              Les plages ne sont pas privées (loi  du 31/12/76).

     

               1978. Les arènes sont inaugurées par un concert ‘’ Requiem de Mozart ‘’le groupe scolaire Jules Verne est construit.

     

               1979 La place des loisirs est de plus en plus importante ( Night- Club – Luna-park) 11 plages  au Cap : Tamarissière – Rochelongue-Baie de l’Amitié – Richelieu – Môle - Naturistes – La Roquille…….

     

                198O Arrêt du bétonnage à outrance sur demande de l’architecte Raymond Détore . Le Palais des Congrès (500 places) – Le Port d’Agde (2000 anneaux) La SEBLI vérifie toutes les demandes de permis de construire.

     

                1983 – 300.000 visiteurs à Aqualand – Musée archéologique sous-marine.- golf.

     

     

     

                Actuellement, le centre touristique  reçoit 160.000  touristes par an dont 30.000 naturistes. Il organise les Jeux méditerranéens et les brescoudos qui rassemblent les fanas de Harley Davidson.

     

               A bientôt pour la prochaine histoire.

     

     

     

    JC d’Oc.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :