• La source froide sulfureuse de Vendres

     

           
       La source froide sulfureuse de Vendres    La source froide sulfureuse de Vendres
     


     

    Alors! Raconte! N° 173

                         La source froide sulfureuse de Vendres

              C'est un endroit peu connu qui se situe au pied du Puech Blanc sur le domaine de Castelnau dans la commune de Vendres à quelques lieues de Béziers. La source appelée source de Castelnau ne présente pas en cette fin d'été d' écoulement d'eau mais dès son approche on sent une odeur assez prononcée d'un gaz sulfureux. C'est dans un petit bâtiment délabré où se manifeste cette odeur caractéristique sur un sol où jonchent des débris de molasse blanche.

              Les quelques recherches sur le net  sont peu bavardes et l'on peut penser que cette petite résurgence d'eau ne coule qu'après de fortes pluies. Lors de ma dernière visite il y a quelques jours, une personne m'a confirmé que cette odeur de soufre émane aussi sur les flancs du fossé qui descend de la colline. Il paraitrait qu'une seconde source du même type se situerait dans le pré bien barricadé à quelques cent mètres de là où paissent au printemps les taureaux de la manade Marget bien connue par ses prestations taurines lors des férias dans notre Midi.

              Cette fontaine gazeuse n'a pas toujours été sèche. M.Cros de l'Académie de Béziers écrit en 1870 dans un mémoire que l'eau de Castelnau appelée eau de Vendres est onctueuse, roussâtre, d'un goût piquant et aigrelet qu'elle est fraiche à sa source quoiqu'elle semble bouillonner avec violence et qu'elle repend une odeur  sulfureuse et bitumeuse. On y trouve trois sources; la première appelée fontaine vineuse, la seconde fontaine sulfureuse et la troisième fontaine du bain. On prend les eaux de Vendres au mois d'août  et au commencement de septembre. On en boit à jeun le matin trois pintes  tous les jours et pendant  8 à 9jours en observant les recommandations du médecin. Pour les estomacs faibles, il recommande de faire tiédir l'eau au bain-marie car lors de sa venue sur les lieux à Vendres en juillet, le docteur Cros plongea un thermomètre dans l'eau froide qui détermina une baisse de température de dix degrés en moins d'une minute que la température ambiante. On ne doute pas que ces eaux soient très propres mais par contre les  boues de cette source sont émollientes et conviennent bien à beaucoup de maladies externes notamment les zonas et l'urticaire mais sont proscrites pour les hémorroïdes et les fleurs blanches des femmes = règles menstruelles ). Le soufre et l'eau salée des bains guérissaient le sporiasis et blanchissaient la peau. Cette région qui recèle quelques sites romains dont le temple de Vénus et l'aqueduc antique était-elle destinée aux cures thermales et au repos des guerriers?

              Maintenant, il faudra attendre longtemps pour voir bouillonner l'eau car les trois sources sont taries.

              Fermons les livres de médecine, fermons les yeux qui piquent et souhaitons qu'il n'y ait pas de relations sulfureuses sur ce sujet.

    JC doc 10/2016


  • Commentaires

    1
    hannah
    Jeudi 1er Février à 12:07

    I feel happiness to read the content that you are posting. San Jose BMW Motorcycles

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :