• Tabarka, île des plaisirs des Biterrois.

                

       Tabarka, île des plaisirs des Biterrois.

       Tabarka, île des plaisirs des Biterrois.

                                       Tabarka, île des plaisirs des Biterrois.

                                                    

     

     

    Alors! Raconte! N° 172 

                                   

                                       Tabarka, île des plaisirs des Biterrois.

             Mais d'où provient ce nom de consonance tunisienne.  Tabarka qui n'est actuellement plus une île car le chenal du Canelet qui l'entourait a été obstrué par les alluvions apportées par l'Orb doit son nom à un ancien soldat de l'armée d'Afrique en souvenir de sa ville de garnison en Tunisie. Enfin, notons que les puits sur ces terres et les forages alimentent en eau la ville de Béziers et les villages de Boujan sur Libron et Lignan sur Orb.

              Gérée par la ville de Béziers mais situé sur la commune de Maraussan, cet endroit est devenu un parc de promenade où fut même tourné une scène du film "Le Petit Baigneur" avec Louis de Funès et Michel Galabru. Sur cette" île" les Biterrois, le Maraussannais et les Lignanais se retrouvaient en famille tous les dimanches et les jours de fêtes. Ils pouvaient manger sur l'herbe à l'ombre des frênes, des érables et des saules ou bien à la guinguette qui tenait lieu de restaurant et de bar. Les gens dansaient aux sons émis par un phonographe ou joués par un orchestre local. Les hommes, habillés de leur chemise avec faux col en celluloïd, le béret sur la tête buvaient un bon coup de rouge, s'essuyaient d'un revers de manche les lèvres et allaient exprimer leurs jeux de jambes dans des danses endiablées. Etre ensemble, rire, chanter, danser, se toucher, partager, c'était la fête et une bonne ambiance y régnait.

              Un tenancier de café de Béziers,  Baptiste Alcouffe, séduit par la présence importante de pêcheurs à la ligne qui taquinaient les poissons de l'Orb eut l'idée de venir avec son âne offrir des boissons fraiches . Très appréciées par les habitués, il créa sur l'île une guinguette dans les années 1900. Il obtint rapidement un vif succès. C'est par l'attrait du plaisir qu'une chansonnette fut créée en occitan.

              Anarem à Tabarka                  Nous irons à Tabarka

              E per plan nous régala             C'est bien pour nous régaler

              Prendarem lo darnier tren       Nous prendrons le dernier train

              Per menar maï de poutin          Pour ramener plus de poissons.......

            Les habitants de Maraussan accédaient à l'île par une passerelle. Les Biterrois prenaient le train de l'Intérêt Local. Ligne allant de la Gare du Nord de Béziers vers St Chinian. Cette ligne dont j'ai déjà parlé dans "les petits trains de mon enfance  N°  79"  est encore exploitée  partant de Cazouls les Béziers  vers Colombiers. Il reste encore quelques vestiges tels le tunnel de Réals, le viaduc de Rhounel et bien sûr le pont de Tabarka qui a été converti en voie routière avec une circulation alternée.

             Le dimanche 21 août 1892 un train de voyageurs dérailla sur le pont de Tabarka. La locomotive  sortit des rails et ripa le caisson métallique du pont mais ne chuta pas dans l'Orb. La machine, poussée par le tender rempli de charbon et par les wagons de passagers provoqua le seul accident durant son existence sur cette voie unique qui fit cinq morts et une soixantaine de blessés. Est ce les éclisses, pièces qui joignent les deux bouts de rail, ou les tire- fonds, vis qui fixent le rail à la traverse, qui cédèrent par le poids roulant du train. Etait-il  surchargé?

     L'enquête diligentée ne précisa pas la cause de cet accident.

            Enfin, finissons notre chanson !!!!

                        Prendarem una saqueta            Nous prendrons une musette

                        Un tambourin de pan                Une miche de pain

                        Un litre de piqueta                   Un litre de vin

                        Per plan nos amusar                  Pour bien nous amuser

                                                        A - A - A

                                 Anarem à Tabarka          Nous irons à Tabarka.

    Aujourd'hui nous prenons autant de plaisir qu'autrefois en organisant des randonnées grillades entre amis animées par les membres de l''association. A Cessenon en bord de la rivière Orb, de bons feux de souches de vigne nous donnent une bonne braise pour griller entrecôtes, saucisses, merguez et chipolatas. Cette fiesta musicale à La Piboulade  rassemble plus de cent personnes. Elle nous permet de nous retrouver avant l'hiver. Après la petite randonnée du matin, un apéritif est servi puis, nous nous divertissons en dansant et en jouant à la pétanque. Tous les participants mettent la main à la "pâte", quiches, pizzas, tartes et salades de fruits, tout est offert en pure amitié dans un élan tel que tous les plats doivent être goûtés et mangés avant le retour.

     JC d'Oc 09/2016

     

              

           

      

      

      

     

              


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :