• Le ciel nous tomba sur la tête

     

           
     

    Le ciel nous tomba sur la tête

      Le ciel nous tomba sur la tête
     


     

     

     

    Alors! Raconte! N° 199

     

                      Le ciel nous tomba sur la tête.

          Nous sommes en 1939, la seconde guerre mondiale s'approchait par des bruits de bottes. Pourtant dans l'Hérault, sur les hauteurs du Pardailhan, rien ne laissait penser qu'un corps céleste allait s'écraser sur terre. Un témoin de cette chute précise avoir entendu une détonation assourdissante suivie d'un sifflement puis a vu un objet traverser le ciel et s'écraser à ses pieds.   

          Cet impact au sol aurait fait grand bruit tant physiquement par sa chute inattendue que sur le plan médiatique car le conflit a évincé cet évènement local. Les journaux en parlèrent très peu. Le hameau de Pez sur le plan géographique est peu connu et pas très visité en 1939.

           20 ans plus tard, un jour de Noël 1959,vers 15h 30, une autre météorite est venu visiter le ciel saint-chinianais.  C'est inédit, deux chutes en 20 ans  des années finissant par 9. Un témoin a retrouvé la trace de l'impact et a décrit la chute entre Camprafaud et Sortheillo. C'était disait-il un bolide lumineux suivi d'un train de poussière. Le bruit d'un claquement et un grondement ont été entendus après sa disparition entre une et trois minutes après.  Il rechercha cette sorte  de pierre bouillante et il la trouva moulée dans un lit de feuilles mortes détrempées par la pluie. Avisées, les autorités ramassèrent  6 morceaux de la météorite brisée. Le Musée National d'Histoire Naturelle à Paris possède quelques fragments de "la météorite de Saint Chinian" ( tel est son nom). Elle est répertoriée sous le numéro 3193.

           En langage scientifique, la météorite de St Chinian est présentée comme une "chondrite ordinaire L6". Elle pèse 134,3g,  les morceaux présentés au Musée ne pèsent que 56,3g.

           D'autres drôles de cailloux de 4,5 milliards d'années ont été découverts en France dont la météorite de Caille ( Alpes Maritime) qui nous a apporté en outre une belle histoire. Ce gros morceau de minerai  composé de 90% de fer et d'un poids exorbitant de 626kg a été ramené au village par le maréchal- ferrant pensant qu'il pouvait le forger. Découpée en partie, il en fit des  fers pour les mulets puis cette météorite servit comme banc de pierre dans la rue du village jusqu'au jour où elle fut acquise par le Muséum national d' Histoire Naturelle de Paris. Etonnant parcours pour ce corps céleste. Cet astéroïde est actuellement exposé à la Cité de l'Espace de Toulouse. Il détient toujours le poids de la plus importante  météorite trouvée en France.

    JCdoc 10/2019


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :