• Le trou du météore - Le cirque du Clot.

     

               
        Le trou du météore - Le cirque du Clot.    

     Le trou du météore - Le cirque du Clot.

       Le trou du météore - Le cirque du Clot.
     
     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

           Alors! Raconte! N° 191

                                 Le trou du météore - Le cirque du Clot.

     

                 Il est un coin de terre qu' aucun de nous ne peut oublier . Il se trouve près de Cabrerolles, petit village mais combien agréable. Nous randonneurs nous ressentons plus qu'ailleurs les bienfaits de l'eau, du vent, des feuillages qui bruissent et des pierres qui roulent sous nos pas. Il y a dans ce petit coin de nature (presque vierge), une formation géologique unique au monde appelée le trou du météore. Cette particularité géologique, circulaire de 250m de diamètre en haut du cirque, de 50m de profondeur et d'un diamètre   de 100 mètres  presque parfait au fond aurait été façonnée  à l'époque du Dévonien  mais beaucoup de  gens bien-pensants essaient en extrapolant différentes hypothèses de définir l'origine de cette énigme. Est ce une vallée effondrée résultant de la décomposition du gypse ou la foudre céleste d'une météorite qui aurait percuté le haut de notre département? En attendant le fait est là, c'est un lieu exceptionnel dans notre département de l' Hérault.

            D'autres images des entrailles de la terre existent; on trouve bien ailleurs le trou bleu aux Bahamas et les cenotes au Mexique. La légende perdure et du bord de ce trou étrange où poussent les chênes verts notre vue plonge vers le bas où le Domaine du météore cultive une vigne. Du haut du belvédère nous admirons ce chaudron minéral. Ici, entre mer et Cévennes, la création de notre trou est éblouissante. Les questions sur l'existence se posent. Les géologues ont recherché dans les roches l'origine de cet univers modifié maintes fois par les cataclysmes et les séismes, prodigue en incroyables surprises. faire parler les roches qui ont sculpté  les parois .Les traces de quartz et de calcaire ont été relevées. Le schiste, minéral acide, domine en ces roches qui ont pour origine  des dépôts sédimentaires dans les lacs, des lagunes et des mers. Avant sa métamorphose en roche, le schiste se composait essentiellement d'argile provenant de la décomposition de roches éruptives. Il n'y a qu'un pas pour imaginer que ce trou aurait été un antique cône volcanique effondré lorsque les éruptions il y a 6 millions d'années, éruptions qui firent l'actuelle chaine volcanique de Clermont-Ferrand au Cap d'Agde. Ce fut un grand chambardement. 

             Au Miocène, toute la région s'est soulevée,  la chaîne hercynienne a fait disparaître la mer ( environ 300Ma) puis lors de la poussée des Pyrénées et de la Provence (65 à 34Ma) mais aussi soulever, déformer et transformer les terrains précédemment déposés. Ici, sur le versant sud de la Montagne Noire, les mouvements ont été particulièrement spectaculaires. Les éruptions purent être explosives et donner des jets de gaz qui pouvaient monter jusqu'à 500 mètres de hauteur, Les roches ont été déplacées sur des dizaines de km vers le sud-est et déposées en grandes nappes de plis couchés. Des bulles éruptives ont pu laisser la trace de ce trou du météore. Depuis, l’érosion a fait son œuvre, les cônes volcaniques ont disparu, seuls dans le paysage,  subsistent quelques dômes arrondis, dans les ruffes, elle a dégagé les anciennes cheminées (neck), les filons basaltiques (dykes du Salagou), tandis que les coulées coiffent maintenant les plateaux tout autour du Mont Liausson. (géologie du Languedoc - Haroun Tazieff)

             Une  situation identique se retrouve à Meyrueis en plus petite échelle près des gorges  de la Jonte.

                      Enfin, météorite, effondrement, cratère ? That is the question !

                  La vérité sort du goulot de la bouteille de cet excellent vin du Domaine du Météore. Les cuvées portent des noms d'étoiles filantes - Orionides, Perséides, Léonides et combien d'autres.

    JCdoc 03/2018

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :